Des ONG réclament une répartition plus juste de l’effort contre le changement climatique

À l’heure où les Etats-Unis ou l’Allemagne s’engagent à aller plus vite dans la lutte contre le changement climatique, des ONG souhaitent que le volume historique des émissions de gaz à effet de serre depuis la révolution industrielle soit pris en compte et que les pays riches aident les plus démunis.

Réduction de gaz à effet de serre et ONG

Lors d’un sommet virtuel en avril, le président américain Joe Biden s’est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d’ici 2030 par rapport à 2005, entraînant le Japon et le Canada dans son sillage.

Sous la pression des juges, l’Allemagne a décidé mercredi de réduire de 65% ses émissions d’ici 2030 par rapport à 1990, contre 55% visé auparavant.

Dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015, les Etats se sont engagés à limiter le réchauffement climatique bien en-dessous de 2°C comparé aux niveaux pré-industriels, voire à 1,5°C. Les Etats doivent présenter des contributions déterminées au niveau national (NDC), mises à jour tous les cinq ans, qui indiquent leur trajectoire.

Ce qui en revanche n’a pas été fixé à Paris est « comment les engagements individuels sont comparés les uns aux autres », explique Brandon Wu, d’ActionAid USA, à l’AFP. « Il est important que ces engagements cumulés conduisent à l’objectif de 1,5°C, mais aussi qu’ils soient justes les uns par rapport aux autres », poursuit-il.

Le concept, qui monte en puissance depuis plusieurs années au sein de groupes de défense de l’environnement et des droits humains, est simple: il s’agit de prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre cumulés des pays dans la durée et la capacité d’un pays, notamment sa richesse, à aider les autres à réduire leurs propres émissions.

« Cela peut paraître complexe, mais c’est juste une question d’éthique. Qui a causé cette pagaille? Vous devez remettre les choses en ordre », illustre Brandon Wu.

Coté politique et éthique

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter