« En tant qu’investisseurs, nous attendons de Shell qu’elle aligne sa stratégie sur les objectifs de l’Accord de Paris »

C’est une décision qui fera date. Un tribunal néerlandais a statué que le groupe pétrolier, Shell, devait réduire ses émissions de carbone de 45% d’ici 2030. Cette décision intervient alors que les grandes entreprises émettrices de CO2 subissent une pression consid . . .

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter