Investir plus dans l’energie propre

Les niveaux d’investissement sont très insuffisants pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies, dont le plus pressant, la lutte contre le changement climatique

NN IP observe que les portefeuilles d’investissement d’impact renforcent leur exposition aux entreprises participant à la transition énergétique à mesure que le nombre de ces dernières augmente et que la crise climatique s’intensifie

Les 17 objectifs de développement durable (ODD), qui ont été ratifiés par les Nations unies en 2015 dans le but d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et d’assurer la prospérité pour tous, constituent le fondement de l’une des formes de gestion d’actifs les plus innovantes d’aujourd’hui : l’investissement d’impact. Ce type de stratégie vise à avoir un impact environnemental et social tout en procurant un rendement financier et ses objectifs doivent s’aligner sur les ODD. Alors que l’échéance de 2030 fixée pour l’accomplissement des ODD approche, existe-t-il toutefois des lacunes dans l’allocation des investissements ?

Les Nations unies ont estimé qu’entre 5.000 et 7.000 milliards de dollars d’investissements annuels seront necessaires pour atteindre les objectifs d’ici l’échéance. Les chiffres précis sont difficiles à trouver, mais ces niveaux sont loin d’être atteints. Les progrès les plus notables ont été réalisés au niveau des ODD liés à l’économie, tels qu’un travail décent et la croissance économique (objectif 8), l’industrie, l’innovation et l’infrastructure (9) ainsi que la consommation et la production responsables (12).

Néanmoins, d’importantes lacunes sont observées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) au niveau de la lutte contre les changements climatiques (13), d’une éducation de qualité (4) et des villes et communautés durables (11). Le rapport du GIEC donne de nouvelles estimations de la probabilité que le réchauffement de la planète excède 1,5 degré Celsius au cours des prochaines décennies et révèle qu’en l’absence d’une réduction substantielle et immédiate des émissions de gaz à effet de serre, il ne sera pas possible de limiter...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter