La France rattrape son retard en photovoltaïque

Paris, le 24 mai – L’industrie photovoltaïque mondiale est aujourd’hui concentrée en Chine, mais le marché européen est en plein essor. Selon la dernière étude du cabinet LCP Delta, le marché européen des panneaux photovoltaïques devrait continuer sa croissance pour atteindre 2,7 millions de systèmes installés par à partir de 2030.

Par LCP Delta.

Le marché de l’énergie solaire photovoltaïque

Selon la dernière étude de LCP Delta, dans 7 ans la France devrait compter près de 1,87 millions de logements munis de panneaux photovoltaïques

La pénurie d’installateurs et de techniciens sur le marché de l’énergie solaire photovoltaïque résidentielle continue à être le plus grand obstacle du côté de l’offre. Cependant, le secteur revient à la hausse stimulée par les réglementations légales, les subventions et la hausse des prix de l’électricité.

La France en neuvième position sur un marché dominé par l’Allemagne

L’Hexagone se trouve juste devant l’Espagne et le Portugal avec 600 mille logements équipés d’installations photovoltaïques en 2022. Actuellement en Europe, l’Allemagne est le pays possédant le plus de systèmes photovoltaïques sur son territoire avec 1,8 millions d’installations rétribuées. Elle est suivie par les Pays-Bas qui en comptent 1,5 million et l’Angleterre avec 1,2 million. La Pologne (1,1M) est quatrième suivie par l’Italie (1M), la Belgique (0,9M), la Finlande (0,8M), la Suède (0,7M), la France, l’Espagne (0,3M) et le Portugal (0,1M).

Pour compenser le retard de la France par rapport aux pays européens, une certaine pression a été conservée sous la forme de réglementations sur le marché de la construction. La RT2012 exigeait un minimum de 10 % d’énergie renouvelable dans les maisons individuelles nouvellement construites.

Aujourd’hui, les principales subventions publiques sont le tarif de rachat et le régime de prime à l’investissement dans l’autoconsommation, ce qui améliore la rentabilité du solaire photovoltaïque. Mais ce système sera toutefois supprimé progressivement.

La France sur une bonne dynamique

Suite à la LOI n° 2023-175 relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables (ENR) qui a été promulguée le 10 mars 2023, une hausse de la production d’énergies renouvelables est essentielle pour rattraper le retard de la France par rapport à l’objectif européen qui était d’atteindre 23 % de la consommation finale brute d’énergie en 2020, le nouvel objectif étant de 32 % en 2030.

Pour accélérer la transition énergétique, l’énergie photovoltaïque apparaît comme une des solutions les plus efficaces. Il y a eu 88 000 installations en 2022 et ce nombre devrait atteindre 207 000 installations par an à partir de 2030.

Le marché européen des panneaux photovoltaïques en pleine croissance

Le marché de l’énergie solaire photovoltaïque résidentielle revient à la hausse stimulée par une forte demande. Cette dynamique tient à la flambée des prix de l’électricité, mais aussi à plusieurs éléments :

  • Les aides de certains gouvernements pour favoriser le développement du solaire, soit en autoconsommation, soit en tarif d’exportation vers le réseau.
  • L’augmentation des besoins en électricité des logements grâce à l’essor des pompes à chaleur et des voitures électriques.
  • Le manque de techniciens spécialisés et d’installateurs de panneaux solaires photovoltaïques représente un frein à une croissance du marché encore plus forte.
  • L’augmentation du télétravail entraîne une hausse de la consommation d’électricité à la maison pendant la journée, ce qui peut pousser à augmenter l’indépendance énergétique des ménages.

Selon l’étude du cabinet LCP Delta, 1,8 million de panneaux photovoltaïques ont été vendus en 2022. En 2025, le nombre de ventes par an serait de 2,1 millions, et en 2030 près de 2,7 millions par an. Le marché devrait ainsi connaître une croissance de 5% entre 2022 et 2030.

Les panneaux photovoltaïques sont une brique essentielle de la transition énergétique française et européenne. Décarboner nos usages passera automatiquement par une électrification du chauffage et des transports, et plus nous aurons de panneaux solaires, plus nous gagnerons en indépendance énergétique rapidement.

La Proposition de RePower EU constitue un élément clé pour encourager le marché européen avec pour objectif : un taux de TVA réduit pour encourager les installations d’énergies renouvelables, des installations solaires photovoltaïques obligatoires dans les nouvelles constructions à partir de 2030.

Méthodologie :

L’étude de LCP Delta s’appuie sur des données provenant de sources fiables telles que les gouvernements nationaux, les organismes de réglementation et les entreprises du secteur de l’énergie. Des modèles prévisionnels ont été utilisés pour estimer la croissance future du marché photovoltaïque en Europe et en France. Les experts du domaine ont également été consultés pour valider les conclusions de l’étude.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.