Les émissions d’obligations vertes des marchés émergents ont atteint 52 milliards de dollars en 2019

Amundi et IFC révèlent dans un nouveau rapport que les émissions d’obligations vertes des marchés émergents ont atteint 52 milliards de dollars en 2019 et peuvent aider à faire face aux chocs

2019 représente un succès sur le marché mondial des obligations vertes avec un volume d’émissions record de 240 milliards de dollars

  • En 2019, les émissions d’obligations vertes des marchés émergents ont augmenté de 21% pour atteindre 52 milliards de dollars, la Chine étant le principal émetteur
  • 2019 représente un succès sur le marché mondial des obligations vertes avec un volume d’émissions record de 240 milliards de dollars
  • Le besoin en investissements verts est crucial : la crise liée au coronavirus démontre que les investisseurs responsables actifs dans les pays émergents peuvent collaborer avec les émetteurs par le biais d’obligations vertes pour débloquer des capitaux à long terme et aider ces derniers à mieux résister aux chocs à venir

Amundi, le plus grand gestionnaire d’actifs européen, et IFC, un membre du Groupe de la Banque Mondiale, ont publié leur rapport annuel sur les obligations vertes des marchés émergents. Dans sa deuxième édition, l’Amundi-IFC Emerging Market Green Bond Report 2019 se concentre exclusivement sur les investissements en obligations vertes dans les marchés émergents. Dans le but de mettre en évidence les progrès du marché et d’identifier les opportunités futures, ce rapport propose de combler le manque d’informations publiques sur les obligations vertes des marchés émergents.

La crise du COVID-19 et la situation actuelle

A l’heure où ce rapport est publié, les gouvernements du monde entier mettent en œuvre des mesures sans précédent pour lutter contre l’une des pandémies les plus graves depuis la grippe espagnole. Les économies des marchés émergents disposent d’une marge de manœuvre budgétaire et monétaire réduite et, selon les premiers indicateurs, seront très sensiblement touchées par la crise du COVID-19. Aujourd’hui, tant les émetteurs d’obligations vertes que les investisseurs sont confrontés au défi de surmonter les turbulences actuelles du marché.

Cependant, les investisseurs responsables engagés...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter