OFI-AM une décennie de stimulation monétaire

2019 peut être considérée comme le miroir inversé de 2018
dans ce qu’elle a d’ exceptionnel. En effet, La FED avait remonté ses taux de
100 points de base, conjointement les taux obligataires avait initié un
mouvement similaire d’où une basse des actions d’ environ 15%. En 2019, ce qui
est remarquable c’est que les taux monétaires américains ont chuté de 75 points
de base, parallèlement les taux obligataires ont suivi cette même diminution ce
qui a permis des taux inédits ! Les spreads de crédit se sont
simultanément resserrés avec une hausse des actions qui a dépassé les 25%.

Finalement on a pu observer un gain de 15% à 20% en Europe
comme aux Etats-Unis pour un portefeuille passif très basique de 50% d’ actions
et 50% d’ obligations.

On peut ainsi faire le constat de la place prépondérante des
banques centrales dans l’ orientation des marchés aujourd’hui. La critique s’
intensifie pourtant à leur encontre : depuis plus de 10 ans des
politiques  monétaires agressives ont
commencé, la FED en est notamment à l’ origine à travers la crise de 2008 aux
Etats-Unis. La BCE avait repris ce même mouvement par la suite, sous la
direction de Draghi lors de la crise des dettes souveraines en 2012. Ainsi on a
pu assister  à une revalorisation massive
des actifs : les prix se sont envolés, notamment dans le secteur de l’ immobilier,
des actions et des actifs non-côtés avec la baisse drastique des taux
d’intérêts. Au final ceux qui avait des biens ont vu leurs richesse s’
apprécier en défaveur des autres.

 Cette fracture a
provoqué un mal-être considérable des populations. De fait, on a assisté à une
hausse considérable des mouvements sociaux, ce qui a parfois laissé place à la
violence : conséquence qui a le don de déstabiliser les gouvernements et
l’ organisation des sociétés. La réponse la plus courante est de redistribuer, au prix
d’une aggravation des niveaux d’endettement déjà très élevés.

2019
a d’autre part été marquée par une réelle prise de conscience de la nécessité
de lutter véritablement contre...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter