UBP : Perspectives sur le segment obligataire

UBP is one of Switzerland’s leading private banks, and is among the best-capitalised. It is specialised in wealth management for both private and institutional clients. Based in Geneva, it employs 1,697 people in over twenty locations worldwide; it held some CHF 125.3 billion in assets under management as at 31 December 2017. (PRNewsfoto/Union Bancaire Privee)

Philippe Gräub, Responsable de l’équipe Global & Absolute Return Fixed Income, et Olivier Debat, Spécialiste de l’investissement senior.

La décision tant attendue d’un resserrement («tapering») de l’assouplissement quantitatif (QE) de la Fed devrait être l’une des annonces majeures à suivre pour les participants au marché sur le reste de l’année.

L'UBP prévoyante sur les taux d'intérêts

Les indicateurs d’activité continueront donc à être scrutés de près car ils permettront de déterminer si l’économie américaine a atteint le niveau de croissance requis par la Réserve fédérale pour pouvoir annoncer une réduction de ses rachats d’actifs. La Fed devrait, selon nous, aller de l’avant avec sa décision de «tapering» ces prochains mois, d’autant que les chiffres sur le marché du travail sont appelés à s’améliorer encore. En effet, l’expiration des allocations-chômage renforcées devrait fortement inciter les personnes à rechercher à nouveau un emploi.

En anticipation de ce revirement restrictif («hawkish») de la Fed, nous restons prudents sur les taux d’intérêt. Alors que la décision de «tapering» se rapproche, nous nous attendons à ce que les investisseurs focalisent leur attention sur le cycle de hausse de taux, en particulier sur la partie courte de la courbe. Ceci pourrait signifier que la tendance à la pentification observée en début d’année devrait s’inverser, à l’heure où la Fed cherche à gérer les risques inflationnistes et s’oriente progressivement vers des relèvements de taux.

Une vision positive sur les marchés du crédit

Même si les banques centrales devraient devenir moins accommodantes ces prochains mois, nous maintenons une vision positive sur les marchés du crédit, étant donné notamment l’amélioration des fondamentaux et les niveaux de bénéfices impressionnants du côté des entreprises, ce qui vient confirmer la solidité de l’activité constatée sur le plan macroéconomique. Mais également compte tenu du fait que la hausse de l’inflation récemment observée reste vue par la Fed comme transitoire, ne nécessitant donc pas de resserrement prématur...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter