Analyse du marché des fonds durables européens

Novethic publie aujourd’hui les chiffres du marché européen des fonds d’investissement “Article 9” ouverts aux investisseurs particuliers, des fonds durables au regard des exigences de la réglementation SFDR.

Des fonds européens

Au premier semestre 2022, 877 fonds déclarant poursuivre un objectif d’investissement durable et pesant 361 milliards d’euros d’encours ont été analysé sur la pertinence et la clarté de leur démarche.

Le retard du marché sur les ambitions de la réglementation SFDR

Malgré des politiques ambitieuses d’exclusions des secteurs les plus controversés, les méthodes de reporting des fonds Article 9 ne semblent pas encore au niveau des attentes portées par la réglementation européenne. Les objectifs d’investissement durable et la manière de les atteindre manquent encore de clarté, et seul 43 % des fonds du périmètre étudié communiquent des indicateurs d’impact, caractéristique pourtant fondamentale des fonds Article 9. Les méthodes de gestion peuvent aussi être décriées : si 87 % des fonds classés Article 9 adoptent une gestion active, plus de la moitié se contentent d’une intégration ESG (Best-in-Class, Best in-Universe et Best-Effort), suivie de près par l’approche thématique, qui gagne du terrain dans cette catégorie de produits.

Visuel market data article9 20220630 les chiffres

Une approche thématique majoritairement environnementale

Novethic recense 443 fonds Article 9 (209 milliards d’euros d’encours) adoptant une approche thématiques. 54% d’entre eux retiennent une approche environnementale, une thématique qui a toujours dominé les fonds durables en France et en Europe. Ce phénomène est accéléré par la réglementation et le déploiement de la Taxonomie verte. Les secteurs de l’énergie, de la consommation durable et de l’eau sont les 3 secteurs sur lesquels se penchent en majorité les objectifs d’investissements de ces 239 fonds verts.

Visuel market data article9 20220630 graph repartition

La finance verte : levier de transition énergétique ?

La grande majorité (93%) des fonds verts classés Article 9 relèvent de la thématique énergie, et ciblent plus particulièrement les énergies renouvelables comme objectif d’investissement durable. Il s’agit de 222 fonds pesant 123 milliards d’euros d’encours.

Parmi les fonds Article 9 ne déclarant aucune thématique, 23 milliards d’euros d’encours sont investis dans des Green Bonds, et plusieurs études de marché estiment qu’environ 40 % des encours en question sont focalisés sur des projets liés aux énergies renouvelables, soit 9 milliards d’euros. Au total c’est plus de 131 milliards d’euros qui sont fléchés vers la transition énergétique à travers des fonds durables cotés, classés article 9. A titre de comparaison les fonds européens UCITS et AIF comptaient 19 400 milliards d’euros d’encours au second trimestre 2022 selon l’EFAMA.