Comment calculer son empreinte carbone ?

Si vous vous posez la question, c’est déjà que vous avez passé une étape et que vous êtes très certainement soucieux de l’environnement. Félicitations ! L’objectif est de pouvoir calculer son empreinte carbone en 5 minutes et de connaître rapidement les axes d’amélioration à mener.

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone est un calcul des émissions de GES associées à la consommation au sens large (demande finale intérieure) d’un pays, quelle que soit l’origine géographique de la production des biens et services destinés à satisfaire cette consommation. Cette approche se distingue de l’inventaire national du bilan carbone, qui mesure les émissions sur le territoire (appelée approche territoriale).Le gouvernement donne cette définition : “L’inventaire des gaz à effet de serre (GES) d’un pays donné est un tableau par grands secteurs qui présente les émissions sous une forme simple exploitable par toute personne qui souhaite un panorama objectif. Les inventaires sont réalisés en appliquant les principes méthodologiques définis par le GIEC.

En France, comme nous importons plus de produits que nous n’en exportons, notre empreinte carbone est supérieure à l’inventaire national. En 2014, avec 720 Mt CO2 éq, l’empreinte carbone présente un niveau supérieur de 66 % à celui de l’inventaire national (graphique 4). Elle se compose à 45 % d’émissions intérieures et à 55 % d’émissions importées 

Objectif : passer de 12 à 2t CO2eq/ an !

Si vous découvrez seulement ce chiffre, vous risquez d’être secoué : il va falloir en moyenne diviser par 6 vos émissions ! En d’autres termes, diviser votre confort énergétique par 6. Voici deux graphiques qui représentent bien les efforts à faire. Tout d’abord, l’évolution de l’empreinte carbone moyenne par habitant. Elle est relativement stable depuis 20 ans, comparée à l’inventaire national (évidemment, puisque nous avons délocalisé nos industries polluantes. Habile !)

Voici maintenant l’empreinte carbone moyenne des français, et l’objectif. Avec des chiffres de 2017, ce graphique de l’étude “