Economie mondiale: Les conséquences inégales du changement climatique

Les conséquences du changement climatique - et ce qu'il pourrait en coûter aux investisseurs - varieront de manière significative selon les régions du monde.

Des économies en surchauffe ?

RCP2.6 est le scénario « optimal ». Dans ce scénario, les émissions de GES sont suffisamment réduites pour que le réchauffement climatique soit limité à environ 1,5 à 2 degrés au-dessus de la moyenne pré-industrielle. De l’autre côté du spectre, on trouve le RCP8.5. Il s’agit du scénario « du pire ». Il reflète le statu quo, soit le fait qu’aucun effort ne soit fait pour réduire les émissions. Ce scénario prévoit une hausse des températures mondiales de 4 degrés comparé à la moyenne pré-industrielle d’ici 2100.

Le GIEC souligne que - comme le montre le Graphique 1 - tous les pays sont susceptibles de connaître des températures plus élevées d’ici la fin du siècle, mais que le réchauffement climatique sera plus grave dans certaines régions du monde. L’impact économique du changement climatique sera donc également variable, ce qui aura des répercussions importantes pour les rendements des actifs.

Évolutions de la température moyenne en surface et des précipitations moyennes (De 1986-2005 à 2081-2100)

En particulier, il est attendu que la région arctique continue à se réchauffer plus rapidement que la moyenne mondiale. En outre, les températures dans les latitudes plus élevées de l’hémisphère nord augmenteront plus rapidement que dans les régions tropicales.

Les précipitations ne seront pas non plus réparties uniformément autour du monde. Elles devraient augmenter dans les régions situées à haute latitude et dans le Pacifique équatorial, soit des régions déjà touchées par de longues saisons de mousson. Elles devraient également diminuer dans les régions subtropicales de latitude...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter