Le tabou de la démographie

Il ne se passe pas un jour sans que le mot “démographie” n’apparaisse dans les débats écologiques. La démographie électrise les débats, au point de susciter chez certaines le choix de ne pas faire d’enfant pour ‘faire sa part’ dans la lutte contre le changement climatique.

Alors, sommes-nous vraiment trop nombreux ? Quelle est la limite soutenable ? Pouvons-nous continuer à faire des enfants les yeux fermés ?

Pour y répondre Emmanuel Pont, Ingénieur de formation, et passionné pour la question démographique répondra ici sur les principales questions qui fâchent autour de la démographie et du climat.

La population mondiale en croissance exponentielle

Le taux de croissance de la population mondiale décroit régulièrement depuis 1970 et l’ONU estime une stabilisation autour de 2100 pour 11 milliards d’habitants.

Attention, les projections démographiques ne sont pas des prévisions

Source : https:/ourworldindata.org/world-population-growth

Pourquoi la population se stabilise-t-elle ?

Tous les pays passent par ce qu’on appelle la transition démographique. La mortalité commence à baisser grâce à l’augmentation du niveau de vie, les progrès de l’hygiène et de la médecine. A ce moment la population augmente rapidement, car la natalité baisse plus tard et plus lentement. Elle diminue progressivement pour atterrir autour d’un taux où les naissances compensent les morts, donc qui assure la stabilité de la population.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Transition_d%C3%A9mographique

Ce taux, appelé “seuil de renouvellement des générations” est autour de 2,1 enfants par femme dans les pays développés, de 2,3 en moyenne dans le monde, et peut monter jusqu’à 3,4 : il dépend de la répartition de la population entre hommes et femmes, et de la mortalité avant l'âge d'avoir des enfants .Atteindre 2,1 ne stabilise pas...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter