L’Espagne émet ses premières obligations vertes

L'Espagne a lancé sa première "obligation verte" souveraine, étape inaugurale d'une série d'émissions de ce type prévue pour le mois de septembre, une opération grâce à laquelle Madrid compte lever cinq milliards d'euros, selon IFR, service d'informations financières de Refinitiv.

Points-clés :

  • L'Espagne a émis sa première obligation verte pour un montant de 5 milliards d'euros et une maturité de 20 ans
  • La majeure partie du produit de l'émission devrait être affectée aux transports propres
  • L'accent mis sur l'adaptation au changement climatique différencie l'Espagne des autres émetteurs souverains d'obligations vertes
  • L'analyse de NN IP illustre la grande qualité du marché des obligations vertes en Espagne

En réponse à l'Accord de Paris et à la politique énergétique et climatique de l'Union européenne, l'Espagne a présenté son cadre stratégique pour l'énergie et le climat début 2020. L'un des éléments clés de ce cadre est le Plan national intégré pour l'énergie et le climat pour la période 2021-2030, qui définit une feuille de route de décarbonisation visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 23 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990 et, à terme, à atteindre la neutralité des émissions de GES d'ici 2050. Hier, le Trésor espagnol a lancé un programme d'obligations vertes, destiné à fournir des orientations pour encourager d'autres entités nationales publiques et privées à prendre part à ce marché.

Cette émission inaugurale a été syndiquée pour un montant de 5 milliards d'euros et une maturité de 20 ans. Comme l'Allemagne, l'Espagne a également ...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter