Quel est l’ impact de l’ homme sur le climat ?

Pourquoi l'homme est-il aujourd'hui considéré comme le principal responsable du changement climatique en marche ? Quel est exactement son impact sur les processus naturels qui régissent la planète ? Hausse des températures, élévation du niveau de la mer, acidification des océans… quelles conséquences auront concrètement ces évolutions sur notre environnement ? Explications et enjeux par Le Monde :

Il faut d’abord s'intéresser à l’effet de serre :

Lorsque la terre est éclairée par le soleil, sa surface "réémet" vers l'espace une partie du rayonnement qu'elle a reçu. Sauf que les gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone, le méthane ou le protoxyde d’azote retiennent une partie de ce rayonnement infrarouge émit par la terre et lui renvoient. Ce qui contribue à la réchauffer. Or c'est justement cette mécanique que l’homme dérègle :

Depuis la révolution industrielle, les activités humaines émettent de
grandes quantités de gaz à effet de serre, principalement du dioxyde de carbone
et du méthane. Ces gaz s'accumulent dans l'atmosphère et atteignent désormais
des niveaux records. Pour le CO2 par exemple, sa concentration est passée de
270 parties par million à la fin du 19e siècle, à près de 400 parties par
million aujourd'hui. C'est la concentration la plus forte depuis 800 000 ans au
moins.

Ainsi, l’effet de serre s'intensifie, le surplus d’énergie introduit aujourd'hui par l’homme dans la machine climatique est à peu près l’équivalent de trois petites bombes atomiques explosant chaque seconde... et les conséquences sont dramatiques :

Aujourd’hui la température moyenne terrestre a déjà augmenté de 0,8 degrés depuis la fin du 19e siècle, et les épisodes caniculaires sont plus fréquents. Les températures extrêmes qui ne touchaient que 1% de la surface continentale terrestre en concernent désormais près de 10%.

En admettant que la concentration de CO2 double d 'ici 2100, la terre verra sa température moyenne grimper encore dans une fourchette comprise entre 1,5 degré et 4,5 degrés supplémentaires.

Sur tous les continents, les glaciers d'altitude reculent et disparaissent, les grandes calottes polaires...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter