Black Rock et son rapport pour l’Europe à 1000 EUR la page

La commission européenne a enfin publié le rapport commandé à Black Rock ! Ce rapport de près de 300 pages sur la thématique suivante : Développement d’outils et de mécanismes pour l’intégration des facteurs ESG dans le cadre prudentiel bancaire de l’UE et dans les stratégies commerciales et les politiques d’investissement des banques

Avant tout : Retour en arrière avec Black Rock !

Il y a plusieurs mois, plusieurs acteurs s'insurgent du conflit d'intérêt où Black Rock est désigné pour "pondre" un rapport sur l'ESG, pour un montant proche de 300 000 EUR, soit près de 1 000 EUR la page. Par exemple, Emily O’Reilly, ( médiatrice de l’Union européenne ), a rendu le 20 novembre 2020 un avis sur ce rapport en pointant du doigt la Commission européenne, affirmant qu’il n’existe pas de garanties suffisantes contre le risque d’un conflit d’intérêts dans l’attribution d’un contrat à BlackRock pour ce rapport sur les critères ESG, le Green. Evidemment, le conflit d'intérêt ne porte pas que sur le prix de la page. D'autres parlent de prise en main de l'Europe

Mais que dit ce rapport ?

Le gérant d'actifs américain, Black Rock ( AUM : 9700 mds ) fustige l'absence de définition claire de l'ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) au sein des banques et chez les régulateurs.

Développement d’outils et de mécanismes pour l’intégration des facteurs ESG dans le cadre prudentiel bancaire de l’UE et dans les stratégies commerciales et les politiques d’investissement des banques.

« En faisant abstraction du conflit d’intérêt et en se focalisant uniquement sur le rapport. Ce rapport est intéressant et met en lumière des points essentiels...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter