Risques politiques et incertitude des marchés

L’ année 2020 s’ annonce bénéfique pour l’ Europe, dans un
contexte de ralentissement de l’ économie mondiale. l’UE devrait en effet
profiter d’une croissance économique qui s’ annonce stable. Des politiques
monétaires accommodantes seront perpétrées aussi bien aux Etats-Unis qu’ en
Europe, cependant les banques centrales continuent de rester exposées aux
actifs risqués, actions et crédits en tête. La prudence et la sélectivité
devront ainsi être de mise au vu du climat d’ incertitude politique qui
s’ajoute à ce tableau.

En 2019, les marchés actions auront finalement enregistré de
solides performances en dépit d’ un début d’ année inquiétant : une guerre
commerciale exacerbée entre la Chine et les Etats-Unis à laquelle s’ ajoute une
croissance économique moribonde. Le CAC40 a gagné près de 26% depuis le début
de l’ année, parallèlement l’ Eurostoxx 50 et le Nasdaq ont respectivement
progressé de 25% et 31%. Un facteur de soutien pour les marchés financiers
s’est finalement présenté au cours de l’ année :  un apaisement des tensions sino-américaines a
été rendu possible grâce à un accord commercial entre les deux puissances
économiques.

L’ année 2020 ne laisse pour autant pas présager une période
de stabilité paisible : tout scénario de récession économique est écarté
cependant le système reste
enlisé dans une sorte de décélération graduelle de la croissance économique
mondiale qui annonce une stabilisation autour de 3%. Le passif sino-américain
en est particulièrement à l’ origine. Contrairement à 2018 et 2019, où
l’économie américaine avait notamment bénéficié d’un soutien budgétaire
substantiel via des baisses massives de taxes, 2020 devrait voir ce facteur
disparaître. Le scrutin présidentiel pourrait également mettre en suspens
l’investissement des entreprises, qui a déjà ralenti en 2019 et ainsi pesé sur
la croissance outre-Atlantique. Les Etats-Unis pourront toutefois toujours
compter sur la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale (Fed)
qui devrait maintenir des conditions monétaires et financières aussi favorables
que possible dans un contexte d’accroissement significatif de l’endettement des
entreprises non-financières.

C’est la situation de...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter