Changement climatique et performance financière des banques

La crise climatique deviendra très prochainement un critère essentiel pour les investisseurs qui évaluent les institutions financières. Nos recherches montrent que de fortes disparités existent déjà entre les leaders du secteur et ceux qui sont à la traîne.

Changement climatique et crise financière. 

Dans son discours historique de 2015, Mark Carney, alors Gouverneur de la Banque d’Angleterre, avait évoqué le risque d’un « moment Minsky », un effondrement des cours des actifs en raison du climat. Ces mots paraissaient alors évoquer un avenir dystopique, une perspective lointaine. Aujourd’hui, cependant, ils semblent prémonitoires.

De nombreuses banques centrales craignent que le changement climatique soit à l’origine de la prochaine crise financière. C’est pourquoi les autorités de réglementation en Europe et au Royaume-Uni commencent déjà à analyser la résilience des banques face au changement climatique. Elles se penchent ainsi sur les pressions probables liées au passage à une économie décarbonée au cours des décennies à venir et sur les retombées d’événements météorologiques extrêmes.

Pour le moment, cela dit, l’inquiétude des banquiers centraux ne trouve pas écho dans les marchés d’obligations ou d’actions, qui semblent relativement hermétiques au risque climatique. Pourtant, le changement climatique pourrait, au cours des prochaines années, devenir un moteur de la performance financière et un facteur important de l’évaluation des banques par les investisseurs. Même à court terme, les bénéfices pourraient être affectés. A moyen terme, il est probable que les banques dont les expositions au climat sont considérées comme plus élevées devront satisfaire à des exigences de fonds propres plus strictes, sans parler des risques de réputation.

Il ne s’agit cependant pas seulement de risques. D’ici quelques années, les banques qui sont à la pointe du financement de la transition vers une économie décarbonée pourront également y trouver des opportunités. On estime en effet que...

La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

Se connecter