Crise de gouvernance chez AG2R La Mondiale

AG2R La Mondiale
AG2R La Mondiale

La vice-présidente du plus grand groupe français de protection sociale, AG2R La Mondiale, a démissionné. Exacerbant les tensions entre la gouvernance paritaire et le directeur général, Bruno Angles. L’avenir de ses projets de réforme demeure incertain.

Tensions entre gouvernance paritaire et direction générale

La vice-présidence, est interprétée comme une réaction à l’aggravation des tensions internes. Cette décision coïncide avec les appels de plusieurs syndicats. Notamment la CFE-CGC et la CGT, exigeant le départ du directeur général, Bruno Angles. AG2R La Mondiale est un groupe paritaire et mutualiste assurant 15 millions de Français en matière de retraite complémentaire, santé-prévoyance et assurance-vie. Elle traverse ainsi une crise de gouvernance majeure. Les motifs précis de la démission de Brigitte Bouquot n’ont pas été explicités. Mais certaines sources avancent qu’elle pourrait résulter de difficultés à influencer la direction générale. Attribuées à son manque d’expérience dans la gouvernance des grands groupes français de protection sociale. Bien que Brigitte Bouquot n’ait pas exprimé publiquement de critiques sur le style de leadership de Bruno Angles, souvent qualifié d’abrasif. Son départ soulève des inquiétudes quant à l’avenir de la gouvernance paritaire au sein d’AG2R La Mondiale.

Médiation du Medef : sursis pour Bruno Angles chez AG2R La Mondiale

Le Medef agit comme un médiateur dans cette affaire. Patrick Martin, président du Medef, aurai tenu une réunion le 23 janvier avec Bruno Angles et Brigitte Bouquot. Le dirigeant a bénéficié d’un sursis, sous condition de respecter davantage la gouvernance paritaire. En d’autres termes, Bruno Angles aurait été prié de suspendre ses projets de transformation. Pour apaiser les tensions internes et faciliter les négociations entre le patronat et les syndicats sur la gouvernance des groupes paritaires.

Le départ de la vice-présidente est perçu comme un événement choquant dans le milieu des groupes paritaires. Les syndicats de salariés et les organisations patronales partagent traditionnellement le pouvoir avec une dimension politique prononcée. Brigitte Bouquot, manquait d’expérience paritaire lorsqu’elle a pris la présidence d’AG2R La Mondiale en janvier 2021. Elle avait cédé son siège à Brigitte Pisa de la CFDT en début 2023.

Recherche d’un successeur : enjeu de gouvernance chez AG2R La Mondiale

Et depuis le 1er février, Christophe Samson la remplace en tant que représentant principal de la CFDT. Le Medef devra nommer un successeur à Brigitte Bouquot pour diriger AG2R La Mondiale. Ce qui leur permettrait de retrouver le contrôle, à condition de trouver une personne qualifiée. Ensuite, la personne sélectionnée pourrait occuper la vice-présidence patronale du groupe. Une position que le Medef ne veut pas abandonner selon un expert du groupe. D’autres candidats potentiels sont également mentionnés.

Comme Michel Chassang de l’U2P, qui préside l’association Agire, regroupant les employeurs chez AG2R La Mondiale. Une fois la situation stabilisée, le conseil d’administration d’AG2R La Mondiale devra clarifier sa position. Les propositions de réforme de Bruno Angles, présentées mi-décembre, ont été accueillies froidement. Perçues comme un passage en force par certains membres, en raison du calendrier serré et du manque de détails chiffrés.

Projets de réorganisation chez ag2r la mondiale

Deux projets de réorganisation sont actuellement en cours chez AG2R La Mondiale. D’abord, le bureau du conseil a récemment mandaté un cabinet d’avocats. Pour examiner la création d’un GIE commun regroupant toutes les entités du groupe sous une même convention collective. Ensuite, un autre projet vise à établir une SA interne de réassurance. Afin que les entreprises du groupe puissent se couvrir mutuellement. Cependant, les partenaires sociaux souhaitent avoir une part égale des voix dans cette SA pour respecter la gouvernance paritaire.

Ce qui présente des défis en raison des divergences d’intérêts entre les parties impliquées. La société d’assurance-vie La Mondiale jouerait un rôle crucial dans cette société de réassurance. Étant donné son statut de principal pourvoyeur de capitaux et son importance financière dans un groupe confronté à des difficultés chroniques en santé-prévoyance. Ainsi, l’issue de ces projets de réorganisation pourrait dépendre largement de la manière dont les acteurs paritaires accueillent Bruno Angles.

A lire aussi : Double discours de Carlos Tavares