Les obligations convertibles , une classe d’actifs à l’épreuve de la crise

Les obligations convertibles connaissent un dynamisme historique depuis plusieurs mois et constituent une classe d’actifs de choix dans un portefeuille d’investissement pour faire face à des marchés chahutés. Le marché européen, notamment, a connu un profond renouvellement et est porteur de très belles opportunités, notamment sur des sociétés de qualité et de croissance.

Les obligations convertibles suscitent un appétit croissant, tant de la part des investisseurs que des entreprises. Du côté des émetteurs, le marché a en effet été très dynamique en termes de primaire en 2020 et cette tendance se renforce encore en 2021. Les chiffres sont éloquents.

En 2020 uniquement, un volume global de 167 milliards de dollars de nouveaux papiers convertibles a été émis, le plus haut niveau atteint depuis 2007. Depuis le début de cette année, à fin juillet, les nouvelles émissions mondiales totalisent déjà 111 milliards de dollars. Si les Etats-Unis restent la principale place émettrice, l’Europe n’a pas été en reste : en l’espace de 2 ans seulement, la taille du gisement des convertibles européennes a cru de 40%, atteignant près de 100 milliards de dollars aujourd’hui.

Performances des obligations convertibles

Dit autrement, la convexité des obligations convertibles a pleinement produit ses effets, constituant plus que jamais un argument de poids pour les investisseurs. Obligation avec une option de conversion en actions, l’obligation convertible permet en effet à ses détenteurs de profiter de la hausse des marchés actions tout en bénéficiant de l’effet amortisseur de l’obligation. Une asymétrie qui est particulièrement recherchée par les investisseurs en quête de performance et de diversification, tout en limitant la prise de risque par rapport à un investissement en actions.

Un marché européen en mutation

Ce dynamisme historique du marché des obligations convertibles est aujourd’hui porteur de nombreuses opportunités d’investissement, notamment en Europe. Sur le marché européen, au cours des derniers mois, les émissions d’obligations convertibles se sont ainsi concentrées sur deux thématiques fortes liées à la crise sanitaire :

  • La réouverture des économies, avec des émissions provenant d’entreprises...

    La suite est réservée aux abonnés Green Finance. La création de compte est gratuite et permet un accès illimité à Green Finance. Green Finance est le média de référence de la Finance verte, de la finance socialement responsable, un média Libre et indépendant.

    Se connecter